Le tournoi au Moyen Age

Le tournoi au Moyen Age



Un amusement public

 

Le tournoi est apparu au Xe siècle. Il a été inventé par Geoffroi de Preuilly. C'était un des divertissements publics les plus répandus au Moyen-Âge. Il servit de divertissement pour la royauté et le peuple, d'une part. C'était une manière pour les chevaliers de montrer leur bravoure et leur force, d'autre part. Le tournoi a été arrêté vers l’an 1559 après une blessure grave du roi Henri II.


                          Henri II

 

L’Église catholique a toujours réprimandé cette pratique. Elle considérait cela comme des actes barbares allant à l’encontre des principes religieux.

 

Définition

 

Le tournoi était une simulation de combat réservée aux chevaliers uniquement. Le prix attribué au vainqueur était de différentes natures. Des cadeaux matériels étaient attribués comme de l’or, une armure, une broderie, un cheval pur-sang. La main d’une noble dame était un autre prix possible très apprécié. Cette dame était issue de la cour royale ou de l’aristocratie.    


                       joute

 

Il existait trois types de combats, à savoir :

-      le pas d’arme,

-      la joute,

-      le tournoi.

 

Le pas d’arme est un combat à l’épée entre chevaliers. Il se déroule dans un enclos ou « lice » pour tenter de gagner le prix d’or.

La joute est un combat de chevaliers sur monture. Elle est souvent présentée dans les fêtes solennelles alliant magnificence et galanterie. Sa pratique favorisait l’utilisation d’une lance. Le but était de faire tomber l’adversaire en s’élançant l’un contre l’autre.

                                    

                            destrier et chevalier



Le tournoi est un combat de mêlée de deux camps où tous les coups sont permis.

 

Les combattants

 

Les chevaliers combattants étaient vêtus d’un gilet de lin et d’un haubert. Ce haubert est une tunique en anneaux de fer. Il est protégé de la tête au pied par une armure. Elle se compose d'un capuchon, de gantelets, de bottes métalliques et d'un casque de fer.


De célèbres combattants ont dominé les tournois, mais aussi de grands héros de la guerre. On peut citer le fameux Guillaume le maréchal appelé le « meilleur chevalier au monde ». Le célèbre Lancelot l’Invaincu est très connu comme Guillaume des Barres. Ce dernier a réussi à battre Richard Cœur de Lion en combat singulier.

 

Votre coffre est vide

Suivez nous sur