Le costume féminin au début du 15 ème siècle

C'est l'époque dite "Gothique flamboyant" (1340-1420). Tout comme l'architecture qui s'élève toujours plus haut avec grâce et profusion de détails ouvragés, le costume se met aussi à l'élégance avec un soin tout particulier apporté aux ornements et à la mise en valeur des formes.


La cottehardie à manches larges comme celle à pendants (voir costume de Clothilde) était une robe coupée près du corps en épousant ainsi la silhouette. Elle pouvait être lacée dans le dos ou sur les côtés, ou encore boutonnée sur le devant. Ses manches, ouvertes au coude pouvaient être larges voire très larges!

Cette robe laissait aussi apparaître les manches d'une chemise de toile fine portée dessous et étaient assorties avec le plus grand soin. Le souci du détail à cette époque est partout, boutons, rubans, bordures travaillées, fourrures. Les bords de manches ou des coiffes festonnées, découpées .


Le port de la ceinture était utilisé comme un ornement d'étoffe ou d'orfèvrerie mais non pour serrer la taille. Portée basse, sur les hanches, la mode étant de faire saillir le ventre au-dessus! Le port de la ceinture était pour les femmes une marque honorable.


L'aumônière est le complément indispensable du vêtement journalier des deux sexes. Ce petit sac avec cordons coulants ou fermoir, qu'on pendait à la ceinture, contenait les objets dont on se servait habituellement, de la monnaie, notamment l'aumône que l'on donnait aux pauvres.


Au début du 15ème, les cheveux étaient couronnés d'un simple bourrelet, qui n'alourdissait pas la tête. Sur cet ensemble était posé un voile de linge, une étoffe de velours ou de soie souvent bordés de ruchés ou de fins plissés et qui formait sur la tête une espèce d'auvent: la huve. Elle était posée de telle manière que le bord du voile dépasse celui de l'escoffion et que la partie postérieure tombe derrière les épaules jusqu'au bas des reins.


Sources:

- "Le costume médiéval - Dictionnaire raisonné du mobilier T3"  de E. Viollet-le-Duc

- "Histoire du costume en Occident" de François Boucher

- "Mon costume médiéval" de Claire Lhermey


Revenir à la liste
Catégorie(s) :
Mot(s) clé(s) :
Costume Aliénor noble dame médiévale face

Robe et coiffe médiévale en velours

Belle et très élégante dame dont la baronnie ne compte pas moins de 4 châteaux, Aliénor offre une réception aux dames et chevaliers d’alentour à l’occasion des tournois, période propice aux bals.



Ces dames ont assisté aux joutes et la fête peut commencer. 0n danse les tresques, sortes de farandoles et les cardes qui se valsent en rond et mettent en valeur les toilettes particulièrement ornées.



C’est l’occasion de faire admirer leurs parures d’or et leurs bourses brodées.



Des douceurs sont offertes et les gobelets d’hypocras circulent parmi les convives…

 

Voir le costume de Aliénor et ses accessoires

Laissez un commentaire

Saisie du commentaire

 

Votre coffre est vide

Suivez nous sur