Le costume féminin à la fin du 15 ème siècle

La mode de la fin du Moyen-Age, sur fond de guerre de cent ans, se caractérise autant par le luxe que l'éxubérance de festons, décolletés, traînes et coiffes osées.

Les femmes portaient alors, indépendamment du grand surcot de cérémonie, des robes parées confectionnées dans de somptueuses étoffes, de diverses formes, les unes avec ceinture, les autres sans.


La robe à tassel est "la robe" de la moitié du 15ème. Elle est caractérisée par un long décolleté en "V" garni d'un triangle d'étoffe légère, le tassel, la taille est soulignée très haut par une large ceinture appelée bandier, une jupe ample pouvant aller jusqu'aux pieds et s'allonger en une longue traîne.

Des parements de fourrure pouvaient orner ce décolleté, les poignets des manches et le bas de la robe. Il arrivait souvent aussi que la jupe soit terminée par une très large bande d'étoffe plus légère que le reste de la robe.


Les coiffes prennent des dimensions imposantes, verticales comme le hennin ou formant des cornes sur les côtés, les escoffions.

Le but était d'étirer la silhouette en hauteur, par une coiffe haute, rigide et souvent conique, sur laquelle était fixé un voile léger ou une toile empesée.

La mode du hennin dura près de 50ans ! Bien que peu commode et condamnée par les hommes d'église, son long règne s'expliquerait par le fait qu'il faisait ressortir la beauté et l'éclat du teint et donnait au cou une grâce singulière.


Sources:

- "Le costume médiéval - Dictionnaire raisonné du mobilier T3"  de E. Viollet-le-Duc

- "Histoire du costume en Occident" de François Boucher

- "Mon costume médiéval" de Claire Lhermey

               
Revenir à la liste
Catégorie(s) :
Mot(s) clé(s) :
Costume Iseult princesse médiévale face

Costume de Dame du Moyen Age

Installée dans son fief, épouse d'un preux chevalier,  Dame Iseult gère son domaine avec énergie, grâce et efficacité.


Chaque jour, elle veille à la bonne marche du château, part à cheval pour visiter ses terres...


Mais aujourd'hui, est une journée toute particulière ! Iseult se rend en ville où se tient la foire qui n'a lieu qu'une fois l'an !


Sur des étals bariolés, se côtoient les draps les plus fins, des étoffes brodées, des soieries chatoyantes. Pendant quelques jours drapiers, tisseurs, orfèvres, gantiers, dentellières et parfumeurs vont montrer ce qu'ils savent faire de plus beau. 


Plus loin, se dressent déjà les tables en prévision du banquet qui se tiendra ce soir! Les saltimbanques, les cracheurs de feu et les conteurs sont de retour...


Voir le costume de Iseult et ses accessoires

Laissez un commentaire

Saisie du commentaire

 

Votre coffre est vide

Suivez nous sur