Le costume féminin à la fin du 13 ème siècle

Au 13ème siècle (période dite Gothique entre 1200 et 1340), les cottes (robes) des femmes ne sont plus alors taillées dans des étoffes fines, à petits plis crêpelés, mais dans des draps de soie, des tissus de laine ou de lin assez épais et consistants. La cotte est portée très longue par les nobles, plus courte par les bourgeoises. Toujours ample, les poignées resserrées et peu décolletée, la cotte pouvait être serrée à la taille par une ceinture fine formant ainsi quelques plis.


Le surcot, vêtement de dessus commun aux deux sexes et porté par-dessus la cotte va remplacer le bliaud porté pendant la période Romane (1000 à 1200). Il se différencie du bliaud en ce qu'il est long, généralement sans manche et à larges emmanchures. Soit plus court que la cotte pour la laisser voir, soit beaucoup plus long, mais le bas est alors relevé avec élégance sur le bras ce qui permet encore de voir la cotte.

Ce surcot est porté aussi bien par la noblesse que par les bourgeois et même les vilains.


Le touret est une coiffe très présente à cette époque (fin 13ème) et portée avec une mentonnière. Cette coiffe pouvait être agrémentée d'un voile circulaire ne descendant pas au dessous du milieu du dos. Les cheveux divisés en deux grosses nattes latérales étaient croisées derrière la nuque.


Sources:

- "Le costume médiéval - Dictionnaire raisonné du mobilier T3"  de E. Viollet-le-Duc

- "Histoire du costume en Occident" de François Boucher

- "Mon costume médiéval" de Claire Lhermey

                                
Revenir à la liste
Catégorie(s) :
Mot(s) clé(s) :
Costume Mahaut princesse médiévale face

Costume de noble dame médiévale

Bonjour belles dames et damoiselles, voici une journée qui s’annonce bien agréable !


Une visite chez Mahaut, Maître orfèvre, pour admirer et pourquoi pas acheter ses créations : émaux, pierres précieuses, bijoux d'or et d'argent, éléments de parure…


La visite a lieu dans son échoppe et les visiteuses sont reçues par Mahaut dont l’étal brille et resplendit !


Elle sert à ses visiteuses des tisanes et des infusions…





NB : Historiquement parlant, les femmes n'étaient jamais élevées au rang de maîtresse de métier. Et l'orfèvrerie, sans doute le métier artisanal le plus prestigieux à cette époque était réservé aux hommes...


Voir le costume de Mahaut et ses accessoires

Laissez un commentaire

Saisie du commentaire

 

Votre coffre est vide

Suivez nous sur